Une bestiole volante

Une bestiole volante, voilà ce que j’ai choisi de peindre cette fois-ci. Ceux qui me suivent sur Instragram l’auront sans doute déjà vu.

Une bestiole rose ?

Il me restait en réserve quelques petits cartons entoilés, donc, j’ai décidé de peindre ces petits formats. En plus, ça va me servir pour faire des tests de couleurs et de peinture pour mes futurs grands tableaux.

Alors, comme d’habitude, je commence par faire le fond.

une bestiole

Bien entendu, je ne veux pas le laisser aussi lisse et uni. Je me lance dans un dégradé.

L’instant

Maintenant que ça c’est fait, il faut attaquer le reste. Je commence par la plus grosse partie.

L’instant

L’instant

Je me lance dans quelques détails pour voir ce que ça peut donner.

L’instant

Je décide donc de faire un dégradé de rose pour les écailles.

L’instant

Puis je me lance dans le personnage œuf.

L’instant

Je finalise tout ça avec la clé.

L’instant

Comme je trouve que le tableau est un peu vide et qu’il n’y a pas d’histoire dedans, je me lance dans des fleurs.

L’instant

Bien entendu, je ne vais pas les laisser lisse comme ça, je tente donc des détails.

L’instant

L’instant

L’instant

L’instant

L’instant

Voilà, le tableau est enfin terminé. Plus qu’à signer et titrer.

L’instant

Alors, que pensez vous de cette association de couleurs ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *