Archives par étiquette : surrealsim

Le Fil des Jours, tableau terminé.

Le fil des jours, c’est donc le titre du tableau dont je vais vous parler aujourd’hui. Je vais aussi tenter de vous en donner le sens.

Le fil des jours, tableau sur papier.

Je vous avais promis il y a plus d’un mois de vous donner l’explication du tableau, mais surtout de vous le montrer en entier.

Alors, sans plus attendre, voici à quoi ressemble le tableau en entier.

Le Fil des Jours

Ce tableau sera d’ailleurs exposé à Sin-le-Noble du 13 Octobre au 10 Novembre 2018 à la MJC – Maison des Arts. Il s’agit d’une exposition collective sur le thème Connexion[s] / Sans trop d’illusions.
Le thème devrait donc déjà vous donner des pistes de réflexions sur la signification de ce tableau.

Je ne vais pas vous en écrire une tartine non plus, puisqu’il est assez simple de comprendre le tableau avec le thème.

L’idée est de dire qu’il est impossible ou presque d’atteindre un état de sérénité et de calme (propre aux moines par exemple). C’est pourquoi un moine trône sur une pile de rochers difficile à escalader, même avec des échelles. Et ceux qui restent au sol, qui ne peuvent évoluer spirituellement, sont condamner à errer.

Bien sûr, il y a quelques détails cachés dans le tableau, des messages moins simples à voir. Mais, ceux-là, je vous laisse les chercher seul.

Marché de l’art à Saint Germain en Laye.

Marché de l’art, version 2018., les coups de cœur sont au rendez-vous. Je vous propose d’en découvrir cinq dans l’article qui suit.

Marché de l’art, la sélection du blog.

Comme chaque année, l’atelier pièce unique organisait le Marché de l’art à Saint Germain en Laye. Cette année, je n’y participait pas pour des raisons de temps et d’organisation. Mais j’ai pu aller y faire un petit tour, histoire de voir de nouvelles choses. Et je dois dire que je n’ai pas été déçu. En effet, cette année encore, la sélection était au top. Voici donc mes coups de cœur de cette année.

Masako Masukawa, l’illustratrice.

marché
Son univers enfantin et coloré m’a tout de suite interpellé. C’est doux et cotonneux, ça donne envie de rêver. Ses illustrations sont un vrai régal pour les yeux.
Pour en voir plus, visitez son site.

Sandrine Leroux, la sculptrice.

Sandrine
Sandrine, je la connais depuis un moment, et je la suis régulièrement sur les réseaux sociaux. Avant, elle faisait du papier mâché, maintenant, elle fait de la céramique. Toujours dans le même univers, ses sculptures sont inspirées d’animaux. Elles invitent à la rêverie.
Si vous voulez découvrir son univers, c’est ici.

Lara Broecke, la peintre à l’ancienne.

Lara
Je suis fan de Bosch, et je ne peux qu’être fan du travail de Lara Broecke. Elle travaille à l’ancienne, fait elle même ses couleurs avec des pigments et du blanc d’œuf. Ses miniature sont impressionnantes de détails.
Rentrez dans son monde sur son site.

Fabienne Nuyttens-Perin, la peintre réaliste.

Fabienne
Ses tableaux hyper détaillés sont impressionnants. Avec tous ses détails, je n’ai pu qu’aimer cette artiste et ses œuvres. J’ai pu me perdre dans les tableaux exposés.
Pour découvrir ses tableaux, voici son site.

Shalinee Laval, la reine de la découpe.

Shalinee
Alors là, c’est le vrai gros coup de cœur de cette année ! Du papier découpé, et me voilà estomaqué. Shalinee découpe du papier pour réaliser des œuvres oniriques et enfantines pleine de magie. Ce travail méticuleux est impressionnant.
Je vous invite à visiter son site.

J’espère que cette petite liste vous fera découvrir de nouveaux univers.