Archives par étiquette : acrylic

Fumée sur carton.

Fumée en peinture, un truc que je n’arrive vraiment pas à faire. Mais, pour ce tableau, je dois quand même tenter de le faire. Vous verrez que j’ai trouvé une petite astuce, comme pour le précédent tableau !

Fumée et volcan !

Pour ce tableau, j’ai décidé de faire une petite étude sur papier avant d’attaquer la peinture. Cela me permet de voir si la composition fonctionne.

fumée

Maintenant que je suis prêt, j’attaque le crayonné.

fumée 2

Comme d’habitude, j’attaque par le fond du tableau. Je commence par une couche de bleu.

fumée 3
bleu

Je peux ensuite tenter mon dégradé sur le ciel. J’ai choisi volontairement des couleurs bizarres. J’en ai profité pour commencé les nuages et la fumée !

dégradé

Je peux désormais commencer les ombres des nuages. Comme annoncé au début de l’article, j’ai trouvé un truc pour peindre la fumée ! Voici le résultat. En réalité, j’ai fait comme pour les nuages. Je pense que ça rend bien avec le reste du tableau.

ombre

Pour l’instant, je n’ai pas encore avancé autant que je l’aurais voulu. Mais je suis assez content du résultat. Il reste encore beaucoup de choses à faire, ce tableau va encore me prendre du temps.

final

En attendant, vous pouvez toujours voir la suite sur Instagram !

Trainer un gros boulet !

Trainer un gros boulet, tel est le point de départ de ce tableau. Commencé l’année dernière en même temps que d’autres tableaux, je ne vous en avais pas encore parlé. Il est temps de remédier à cet oubli.

Trainer et se faire fouetter !

Ceux qui me suivent sur Instagram ont déjà vu l’avancée de ce tableau. Mais, pour les autres, voici un petit compte rendu.

Comme d’habitude, je commence par le crayonné.

trainer

Puis, je m’attaque au fond. en l’occurence, il s’agit d’un ciel. Comme j’adore faire des dégardés, je me lance. J’en profite pour projeter quelques étoiles, puis je commence les nuages.

trainer
trainer 2

Bon, au bout d’un moment, j’ai en eu un peu marre de peindre les couches de blanc. J’ai donc attaqué quelques nuages et surtout le drapeau.

trainer 3

Ayant peint le drapeau, je peux donc peindre la fumée de la cheminée !

fumée

En continuant les nuages, j’en profite aussi pour avancer sur d’autres parties du tableau.

partie

Et là, je me rends compte que je me suis trompé en faisant l’ombre de ma cheminée… Je recommence donc, pour que tout soit nickel ! Et je finis mes nuages !

nuages

Pour me rendre un peu compte de ce que tout ça va donner, je m’attaque au sol, juste pour voir.

sol

Je pense que ça a déjà bien avancé. Il me reste maintenant une graosse partie à terminer, sans doute une partie difficile. Mais, ça, ça sera pour une autre fois !

Rochers des couleurs.

Rochers, tel devait être le but de cette session de peinture. Mais, bien entendu, je n’en ai fait qu’à ma tête et c’est parti un peu partout.

Rochers, mais aussi grotte.

Il fallait bien commencer quelque part, et ça n’a pas été là où je voulais… Donc, au lieu de peindre des roches, j’ai peint une grotte. Enfin, j’ai commencé plutôt.

rochers

Et, comme d’habitude, je me rends compte que j’ai oublié l’élément juste derrière la grotte. Donc, j’attaque le chat cyclope.

chat

Et je peux enfin donner une deuxième couche à la grotte, parce qu’elle le mérite bien et que je veux que ça soit plus net.

grotte

Le chat en profite aussi pour avoir un œil !

oeil

Bon, maintenant, on arrête de se lancer dans tous les sens, et on commence les rochers devant la tour nucléaire !

rochers 1

Je rajoute des ombres pour donner du relief.

ombre

Allez, on avance, parce que j’ai pris un peu de retard dans la grotte.

rochers 2

En cours de route, Superman a enfin trouvé sa cape pour une première couche.

cape

Bon, marre de peindre du bleu-gris, je m’attaque à Superman, c’est plus sympa ! Il est temps de lui mettre son slip quand même.

superman

Les colonnes et le contour de la fenêtre prennent enfin forme.

colonne

il est temps de donner un peu de relief à notre Superman. Je pose mes ombres sur la cape et sur le slip, et j’en profite pour peindre sa combinaison.

combi

Il faut aussi donner du relief à son corps, même si il est caché derrière sa combinaison.

muscle

Allez, il faut retourner à la grotte qui attends d’avoir elle aussi droit à ses ombres. Je me suis bien amusé à faire cette partie, qui tranche vraiment avec le reste du tablea. Mais c’est normal, ça vient appuyer le propos du tableau.

grotte ombre

Il faut aussi peindre les trous.

trous

Maintenant que la grotte est presque finie, il faut retourner à la base.

rochers 3

Après avoir rajouter quelques ombres, j’en profite pour peindre une jolie lumière d’ambiance dans la fenêtre.

rochers 4

Je commence ensuite à peindre certains éléments autours de mes rochers.

rochers 6

Je vous avais prévenu que je vous parlerai beaucoup de ce tableau ce mois-ci, et ça n’est pas fini ! Pour en voir plus, n’hésitez pas à aller sur Instagram !

Délire des couleurs !

Délire des couleurs pour peindre la suite de ce tableau dont je vous parlais le mois dernier ! Il est temps de revenir dessus et de vous montrer de nouvelles étapes.

Délire dans le jardin des couleurs.

La dernière fois, je vous avais laissé avec cette image :

délire

J’ai depuis commencé le rocher qui se trouve devant ma tour nucléaire. Mais je ne suis pas allé bien loin, me rendant compte que l’arrière plan devait être fait avant.

délire 1

Je m’attaque donc à l’arbre qui se trouve derrière.

folie

Je commence à lui ajouter un peu d’ombre et de lumière.

folie 2
folie 3

Pour les grosse « tiges » devant l’arbre, j’ai mis un peu de temps à me décider quant à la couleur. Puis, j’ai opter pour du rose, une couleur un peu flash pour donner du peps à l’ensemble et surtout accentuer le propos du tableau (mais, ça, je vous en parlerai une autre fois).

délire 1
rose
rose 2

Maintenant que toutes les teintes de rose sont posées, il faut donner un peu de relief à tout ça. C’est parti !

relief

Il faut aussi donner des couleurs aux demi-boules devant. J’ai choisi un vert-bleu pour donner du contraste avec le rose.

boule

Je trouve que ça commence à avoir de la gueule tout ça !

délire 3

J’espère que vous voulez en voir plus, parce que, ce mois-ci, je risque de beaucoup parler de ce tableau.

Pour les plus impatients, vous pouvez voir son avancement sur Instagram !

Icône.

Icône, un joli titre pour un petit tableau détente. Il s’agit d’un petit format pour me détendre entre deux tableaux plus compliqués à faire. Parce que ça fait du bien aussi de peindre des trucs simples.

Icône, mais pas de la mode !

Bon, je sais, ça fait un moment que je n’avais pas posté sur le blog. La dernière fois, ça date quand même de plus de 15 jours. Je m’en excuse…

Pour me faire pardonner, je vais essayer de plus poster ce mois-ci ! Voici dons le premier post du mois de Novembre.

J’ai oublié de faire la photo du crayonné, mais je pense que vous ne m’en voudrez pas trop. On commence donc avec un tableau qui a déjà bien avancé. En effet, le fond est déjà terminé et j’ai commencé le premier plan.

icône

Ensuite, c’est au tours des nuages de prendre du volume.

icône 1

Les rochers aussi ont droit de ressembler à quelque chose. J’en profite aussi pour commencer l’auréole et passer un coup de blanc sur ma boule qui ne ressemblait plus à rien.

dieu

Maintenant, les rochers sont terminés, l’auréole ressemble enfin à ce que je voulais, je peux donc donner un peu de couleur à la boule.

icône 2

Je lui ajoute un peu d’ombre pour lui donner du relief, et j’en profite pour lui plaquer des boutons rouges.

dieu 1

Bon, je vous l’accorde, ils ne sont pas bien beaux ces boutons rouges. On leur donne un peu de relief et les voici devenus des gouttes de sang.

sang

Je m’attaque maintenant aux bras et mains de mon personnage. Un petit mélange de couleurs et j’obtiens une jolie teinte chair très foncée.

chair

Il y a une petite cochonnerie sur un de mes rochers qui m’énerve, je décide donc de la cacher avec une jolie petite boule verte, à laquelle je rajoute deux petites sœurs pour donner une signification à l’ensemble. J’en profite pour rajouter l’œil du personnage, aveugle bien entendu. Et voilà, le tableau est enfin terminé !

icône 3

Alors, à votre avis, quel est le sujet de ce tableau ? Personne n’a encore trouvé la réponse, même sur instagram !

Détails et ombres d’une partie.

Détails à finir pour que cette deuxième partie du grand tableau soit terminée !

Détails en couleurs !

La dernière fois, j’avais terminé la partie du bas du tableau. Maintenant, je me lance dans les dernières étapes du niveau 2 du tableau. C’est toujours le plus long, mais je ne peux pas y échapper !

En premier lieu, il faut que je pose les ombres portées sur ce qui ressemble à un mur.

ombre 1
ombre 2
ombre 3
ombre 4

On ne dirait pas comme ça, mais il reste encore quelques trucs à peindre avant de finir cette partie.

Je commence par finir mon serpent qui sort du nuage. J’ai déjà posé la première couche de bleu, je peux donc poser les ombres.

détails 1
serpent

Maintenant, je commence la lumière de la drôle de bête au centre. Je commence par poser du blanc car le jaune n’est pas opaque. Je ne veux pas que l’on voit ce qu’il y avait derrière. J’en profite aussi pour attaquer le personnage juché dessus.

blanc

Je pose une première couche de jaune et les ombres du personnage.

détails jaune

Ensuite, je pose un peu de orange pour donner l’effet de lumière.

détails 2

Plus qu’un peu de noir à peindre pour finir ce morceau.

noir

Maintenant, il faut peindre les branches.

branche

Je crois que c’est fini pour cette partie. Il me reste encore le sol à finaliser, mais je suis toujours en train de me demander ce que je vais bien pouvoir faire pour ça. Je n’ai pas encore d’idées précise de ce à quoi va ressembler le sol. Il faut donc que je laisse passer un peu de temps avant de me décider.

Voici donc à quoi ça ressemble actuellement.

détails

Fin de partie !

Fin de la partie basse du tableau, dernières étapes en peinture.

Fin de la peinture de l’enfer.

Après des semaines de travail, je vois enfin le bout de l’enfer. Ce sont toujours les détails qui sont les plus durs à peindre.

Je commence donc par poser les ombres sur l’eau.

fin
fin suite

Et pour donner plus de relief, je pose une ombre noir au ras des éléments flottant sur l’eau.

fin presque
fin bientôt

Vu de loin, l’impression me semble correcte. Je trouve que ça rend bien. Finalement, je suis assez content de mon travail.

fin pas encore

Je pense par contre que le sol n’est pas terrible ; il est trop lisse. Je tente donc un truc.

sol

Après plusieurs heures à peindre des petits points, le résultat final est à la hauteur de mes attentes.

sol2

Et voilà, l’enfer est enfin terminé. Le résultat final est assez bluffant.

fin de partie

J’espère que le résultat vous plait autant qu’à moi.

Rochers et arbre.

Des rochers et des arbres, voici le programme pour le post d’aujourd’hui.

Il est temps d’attaquer les éléments du décor de ce grand tableau. Il faut finaliser les rochers et attaquer l’arbre à nuage.

Pour le début, je veux commencer par du simple, donc je me lance dans l’arbre à nuage.

IMG_5039

Bon, c’est vrai, il y a aussi des rochers qui sont faits… Je les ai attaquer en même temps. Il faut donc que je les continue. Et il y en a vraiment beaucoup.

rochers
IMG_5055
IMG_5056

J’en ai aussi profité pour attaquer la tour de droite sur le tableau. Avec tous ces éléments, le décor commence enfin à prendre forme. Le tableau prend enfin vie et je vois aussi où tout ça m’emmène.

Par rapport au début, le tableau a bien avancé. Voici donc à quoi il ressemble en ce moment.

IMG_5057

Vidéo, pour voir la peinture prendre vie.

La vidéo, il n’y a rien de mieux pour montrer l’évolution du travail sur un tableau.

Vidéo, merci les applications smartphone !

J’ai eu un commentaire sur l’un des mes derniers posts, où Elize me disait que ça serait sympas de voir une animation des différentes étapes de création du tableau. Bien entendu, c’est une super idée. Et me voilà donc à vous écrire ce petit article.

Comme je prends beaucoup de photos lors de l’avancée de mes tableaux, j’ai un stock assez important d’images à utiliser. Par contre, il y avait un soucis : comment mettre ça en animation ?

Heureusement, sur les smartphones, il y a plein d’applications pour ça. Après en avoir tester plusieurs, j’ai jeté mon dévolu sur ImgPlay.

Je me suis donc amusé pendant un petit moment pour pouvoir vous proposer ce qui suit.

MBDJ2550

YHLA3054

L’instant

J’espère que ça vous a plu !

Fixatif, petite astuce pour les crayonnés.

Fixatif, c’est le mot important pour moi cette année. Et je vais vous expliquer pourquoi dans la suite de cet article.

Fixatif, mon nouveau meilleur ami.

Comme vous le savez si vous suivez le blog depuis un moment, je commence toujours mes tableaux par un crayonné.

fixatif

Mais, il y a un inconvénient majeur : ça laisse des traces sur les doigts et ça ne fait pas toujours bon ménage avec la peinture diluée. Et le crayonné finit, des fois, par disparaitre ou être illisible.

IMG_4727

J’avais lu sur l’instagram de Arte de Gustavo qu’il utilisait du fixatif pour éviter ce soucis.
Je me suis donc demandé si je ne pouvais pas, moi aussi, utiliser cette astuce. Je suis donc allé faire un tour dans un magasin beaux-arts pour trouver la perle rare. Comme j’ai eu du mal à avoir des conseils, je me suis lancé tout seul. J’ai acheté un fixatif pour crayon, en espérant qu’il ne serait pas trop lisse pour pouvoir peindre ensuite dessus.

IMG_4728

Après avoir mis une couche pas trop épaisse, le résultat est pas mal. En tout cas, le crayonné ne bave plus.

IMG_4729

Reste à savoir si la peinture va accrocher. Je commence donc à peindre avec une couche non diluée. Et ça tient !

IMG_4730

Conclusion : je vais pouvoir utiliser cette astuce pour mes tableaux. Cela va beaucoup me servir sur un grand tableau que je vais bientôt commencé et où il y a plein de petits détails que je ne veux pas perdre.

IMG_4731

Petite info complémentaire : il faut éviter d’utiliser de la peinture diluée à l’eau directement sur la toile sur laquelle il y a du fixatif. En effet, le fixatif fait une sorte de couche lisse hydrophobe. Commencez donc toujours par une couche de peinture pure.
J’espère que cette astuce vous sera utile.