Peindre le confinement.

Peindre le confinement, tel est le défi que je me suis lancé. J’ai commencé par une série de petits tableaux sous forme de journal, mais j’ai vite fait le tour de cette idée. Cela devenait trop redondant. J’ai donc choisi de faire quelque chose de plus grand.

Peindre et encore peindre !

Finalement, je me suis inspiré de ce que j’avais déjà fait. J’ai décidé de tout mettre ensemble, mais j’ai aussi rajouté d’autres éléments que je n’avais pas pu utiliser précédemment. Après avoir fait une illustration pour avoir une base, j’ai pu commencer mon nouveau tableau.

Comme d’habitude, j’ai commencé par le crayonné.

peindre
peindre 1

Et, vu la quantité de détails, j’ai dû passé un petit coup de fixatif sur le crayonné avant d’attaquer la peinture. Sinon, le crayonné aurait finit par disparaitre ou se mélanger dans la peinture.

Ensuite, je travaille plan par plan : du plan le plus éloigné au plan le plus rapproché. Donc, pour le moment, c’est le ciel.

peindre 2

J’en ai profité pour commencer les nuages, vu que le crayon a presque disparu sous la peinture. J’attaque maintenant mes gélules ! Je commence par une couche de blanc pour garder les formes.

peindre 3

Les gélules sont finies, je pose ma base de rouge pour le rideau pour voir si ça fonctionne bien. Je pense que c’est bon, je peux donc continuer.

peindre 4
gélules

Tout cela étant posé, je peux attaquer ce qui se trouve partiellement caché par le rideau.

peindre 5
pièces

Vous remarquerez que j’ai aussi posé mon vert. Je voulais voir si la couleur fonctionnait avec le tableau. Et, surtout, je voulais voir où en mettre. Je me rends compte qu’il en manque du coté gauche du tableau, pour faire contre-poids. Qu’à cela ne tienne !

peindre 6

Voilà qui est mieux. Les couleurs se répondent bien et le tableau semble plus équilibré.

Je peux donc peindre quelques autres éléments maintenant que je suis lancé !

peindre 7
dieu
cheminée

J’ai hâte de pouvoir continuer ce tableau. Si vous voulez en voir plus, n’hésitez pas à aller voir sur Instagram !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *