Jésus est de retour !

Jésus a toujours été un thème important dans l’histoire de la peinture. Et je ne pouvais pas passer à côté de ça ! J’ai donc décidé de peindre ma version de ce qu’il représente. Bien entendu, je n’ai pas fait dans le classique. Mais je vous laisse découvrir les différentes étapes de création ci-dessous.

Jésus, c’est la clé !

Comme d’habitude, je commence par mon crayonné. Il s’agit pour cette fois d’un petit format sur papier, parce que je veux le mettre dans un cadre que j’avais sous la main.

jésus crayonné

Et maintenant, c’est parti pour la peinture. Je commence par le fond. Même si il y a pas mal de chose à peindre dans l’arrière-plan, il faut bien commencer quelque part.

Jésus fond

J’en profite pour peindre l’auréole de Marie, puis les feuilles qui supportent les personnages autour d’elle.

Jésus auréole

Après un long moment, j’ai enfin réussi à finir les nuages du fond. C’était long et fastidieux compte tenu du format. Je n’ai pas autant de liberté de mouvement que sur mes grands formats.

Jésus nuages

Je peux maintenant attaquer les drôles de trucs qui fond le lien entre les nuages et le sol. Je commence par poser du bleu et je fais ensuite les ombres.

Jésus Bleu

Ensuite, il faut leur faire les yeux. Leurs yeux permettent de savoir combien ils sont, et vous remarquerez qu’ils sont treize, comme un signe du futur !

jésus 13

Maintenant que tout ça est fait, je peux attaquer Marie en commençant par sa longue robe. J’ai essayé de garder les codes couleur classiques.

jésus marie
couleur

Marie est enfin habillée complètement, je peux donc attaquer les autres éléments.

éléments
presque

Il ne me reste désormais plus qu’à finir le premier plan. Et rajouter quelques éléments dans le fond, histoire d’ajouter ma petite touche à cette histoire. Je signe, je date et c’est enfin terminé.

J’ai décidé d’appeler ce tableau « La Clé du Mystère ».

la clé du mystère

Bonus : je vous avais dit que j’avais un cadre sous la main pour ce tableau. Voici donc le résultat, on dirait une icône !

cadre1
cadre2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *