Fixatif, petite astuce pour les crayonnés.

Fixatif, c’est le mot important pour moi cette année. Et je vais vous expliquer pourquoi dans la suite de cet article.

Fixatif, mon nouveau meilleur ami.

Comme vous le savez si vous suivez le blog depuis un moment, je commence toujours mes tableaux par un crayonné.

fixatif

Mais, il y a un inconvénient majeur : ça laisse des traces sur les doigts et ça ne fait pas toujours bon ménage avec la peinture diluée. Et le crayonné finit, des fois, par disparaitre ou être illisible.

IMG_4727

J’avais lu sur l’instagram de Arte de Gustavo qu’il utilisait du fixatif pour éviter ce soucis.
Je me suis donc demandé si je ne pouvais pas, moi aussi, utiliser cette astuce. Je suis donc allé faire un tour dans un magasin beaux-arts pour trouver la perle rare. Comme j’ai eu du mal à avoir des conseils, je me suis lancé tout seul. J’ai acheté un fixatif pour crayon, en espérant qu’il ne serait pas trop lisse pour pouvoir peindre ensuite dessus.

IMG_4728

Après avoir mis une couche pas trop épaisse, le résultat est pas mal. En tout cas, le crayonné ne bave plus.

IMG_4729

Reste à savoir si la peinture va accrocher. Je commence donc à peindre avec une couche non diluée. Et ça tient !

IMG_4730

Conclusion : je vais pouvoir utiliser cette astuce pour mes tableaux. Cela va beaucoup me servir sur un grand tableau que je vais bientôt commencé et où il y a plein de petits détails que je ne veux pas perdre.

IMG_4731

Petite info complémentaire : il faut éviter d’utiliser de la peinture diluée à l’eau directement sur la toile sur laquelle il y a du fixatif. En effet, le fixatif fait une sorte de couche lisse hydrophobe. Commencez donc toujours par une couche de peinture pure.
J’espère que cette astuce vous sera utile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *