Archives de catégorie : acrylique

Tableaux acrylique finis

Jésus est de retour !

Jésus a toujours été un thème important dans l’histoire de la peinture. Et je ne pouvais pas passer à côté de ça ! J’ai donc décidé de peindre ma version de ce qu’il représente. Bien entendu, je n’ai pas fait dans le classique. Mais je vous laisse découvrir les différentes étapes de création ci-dessous.

Jésus, c’est la clé !

Comme d’habitude, je commence par mon crayonné. Il s’agit pour cette fois d’un petit format sur papier, parce que je veux le mettre dans un cadre que j’avais sous la main.

jésus crayonné

Et maintenant, c’est parti pour la peinture. Je commence par le fond. Même si il y a pas mal de chose à peindre dans l’arrière-plan, il faut bien commencer quelque part.

Jésus fond

J’en profite pour peindre l’auréole de Marie, puis les feuilles qui supportent les personnages autour d’elle.

Jésus auréole

Après un long moment, j’ai enfin réussi à finir les nuages du fond. C’était long et fastidieux compte tenu du format. Je n’ai pas autant de liberté de mouvement que sur mes grands formats.

Jésus nuages

Je peux maintenant attaquer les drôles de trucs qui fond le lien entre les nuages et le sol. Je commence par poser du bleu et je fais ensuite les ombres.

Jésus Bleu

Ensuite, il faut leur faire les yeux. Leurs yeux permettent de savoir combien ils sont, et vous remarquerez qu’ils sont treize, comme un signe du futur !

jésus 13

Maintenant que tout ça est fait, je peux attaquer Marie en commençant par sa longue robe. J’ai essayé de garder les codes couleur classiques.

jésus marie
couleur

Marie est enfin habillée complètement, je peux donc attaquer les autres éléments.

éléments
presque

Il ne me reste désormais plus qu’à finir le premier plan. Et rajouter quelques éléments dans le fond, histoire d’ajouter ma petite touche à cette histoire. Je signe, je date et c’est enfin terminé.

J’ai décidé d’appeler ce tableau « La Clé du Mystère ».

la clé du mystère

Bonus : je vous avais dit que j’avais un cadre sous la main pour ce tableau. Voici donc le résultat, on dirait une icône !

cadre1
cadre2

Toujours en confinement !

Toujours en confinement, j’en profite pour continue mon journal en peinture. Voici la suite du précédent article avec de nouveaux tableaux.

Toujours en peinture !

Sixième jour : enfin du temps pour lire aussi. J’en profite donc pour terminer « La Guerre des Mondes » de H.G. Wells. Je pense que c’est un livre de circonstance en ces moments compliqués.

toujours

Septième jour : j’ai de plus en plus l’impression que le monde brûle et que nous ne faisons que le regarder sans rien faire.

toujours 2

Huitième jour : je me sens vraiment dans une bulle, seul au monde, isolé de tout ce qui se passe autour de moi. C’est une sensation un peu étrange…

toujours3

Neuvième jour : je suis toujours en télétravail, et j’ai de moins en moins de travail… Il n’y a plus d’appels de clients. Je sens que le confinement prend un nouveau tournant.

toujours 4

Dixième jour : en ce moment, j’ai l’impression d’être dans un rêve. Je crois que je cherche surtout à m’éloigner de toutes ces choses négatives qu’il y a autour de nous. Tout ce qu’on nous raconte est de plus en plus anxiogène.

toujours 5

J’ai encore quelques idées pour les prochains jours de mon journal. Mais je sens que j’ai fait le tour du confinement. Peut-être que je ferais un grand tableau avec cette histoire, parce que j’en ai envie et que j’aimerais aussi reprendre un grand tableau.

Si vous souhaitez voir la suite, vous pouvez toujours allez sur Instagram !

Et vous, comment se passe votre confinement ?

Confinement !

Confinement, voici un mot que tout le monde entend en ce moment. Comme tout le monde ou presque, je suis donc confiné chez moi en télétravail. Et j’ai décidé de mettre à profit cette période pour faire un petit journal en peinture. Voici donc les premiers jours.

Confinement, journal en peinture 1

Le premier jour a été un peu chargé. Plein d’appels téléphoniques de la part de mes clients. Je ne savais plus où donner de la tête. Le télétravail n’est pas toujours ce qu’il y a de plus simple.

confinement

Bonus, un petit gif animé 🙂

1gif

Deuxième jour : c’est déjà beaucoup plus calme. Le stress est passé, tout fonctionne tout seul et je n’ai plus d’appels. Je peux enfin profiter de la campagne environnante et admirer la beauté de la nature qui éclate en ce début de printemps.

confinement 2

Bonus animé pour celui-ci aussi !

2gif

Troisième jour : encore moins de travail. Je profite donc de mon temps libre pour peindre entre deux appels.

confinement 3

Quatrième jour : je suis un peu malade. Le stress monte un peu, mais les symptômes du Covid-19 ne sont pas tous présents, alors c’est déjà un peu rassurant. Finalement, il ne s’agit sans doute que d’une petite rhino, je me soigne à coup de paracétamol !

confinement 4

Cinquième jour : ne pas trop regarder la TV. Pour ne pas se couper complètement du monde, il m’arrive de regarder les infos. Mais ça devient vite anxiogène, on ne parle plus que des morts…

confinement 5

En attendant, vous pouvez toujours vous détendre en allant sur mon Instagram !

La Loi de la Nature.

La Loi de la Nature, c’est le titre du tableau dont je vais vous parler aujourd’hui. Je vous parlais de ce tableau la dernière fois. Le voilà terminé, donc je peux vous le montrer.

La Loi du temps !

Le mois de Janvier est passé si rapidement que je n’ai pas trouvé le temps de poster plus d’articles. Je vais essayer de faire mieux au mois Février. Et, comme je suis un mec sympa, j’ai décidé de passer toutes les étapes qui m’ont permis d’avancer jusqu’au dénouement.

J’espère que le tableau fini vous plaira autant qu’il a plu sur Instagram. Je dois dire que j’ai été étonné du nombre de réactions qu’il suscité.

Avant de vous montrer le tableau en entier, je vais commencer par vous montrer quelques détails.

On commence avec une partie du sol et du rocher. J’ai essayé de faire un sol un peu original, pas trop lisse. Et, surtout, j’ai tenté de donner de la texture au rocher. Je pense qu’il va falloir que je continue dans cette voie pour essayer de faire mieux.

La loi

On passe maintenant au drapeau. Pour ce coup, j’ai laissé faire la hasard, et je pense que ça m’a bien réussi.

La Loi 2

Le personnage principal m’a donné du fil à retordre. Je ne savais pas quelle couleur lui donner. Finalement, le rose lui va bien je trouve. Et vous pouvez voir le sol, différent de ce que je fais d’habitude.

La Loi 3

Allez, je ne vous fais pas plus attendre. Voici le tableau terminé.

La Loi 1

Alors, qu’en pensez-vous ? Ce tableau vous plait ?

2019, récapitulatif de l’année.

2019 fut une année pleine de peinture. Et pour clore cette année en couleurs, je vous propose de revenir sur quelques tableaux réalisés.

2019 en couleurs !

On va commencer avec la série commencée en Février mais pas encore terminée : les signes du zodiaque. Cela faisait longtemps que je voulais faire cette série, mais, faute de temps, je ne l’ai pas fini. Si tout se passe bien, je devrais l’avancer en 2020.

img032 2-Taureau IMG_5470 IMG_5760 QOVP2245

Si je n’ai pas réussi à terminer cette série, c’est surtout que j’étais occupé sur le grand tableau de l’année : Le Pacte des Hommes. Ce tableau m’aura presque occupé pendant un an. il faut dire que je me suis attaqué à un sacré morceau. Et le résultat final a été à la hauteur de mes espérances.

2019

Enfin, l’année s’est bien terminée, puisque j’ai eu le temps de finir un autre tableau, un peu moins grand mais quand même de bonne taille : Tant Attendue Idéalisation. Comme pour le précédent, il a été compliqué, mais le jeu en valait la chandelle.

2019-3

Bien sûr, il y a eu d’autres tableaux cette année. Mais je voulais particulièrement revenir sur ceux-là. Ces tableaux m’ont demandé beaucoup de recherches et de patience. Et, grâce à eux, je crois que j’ai enfin trouvé un style qui m’est propre. Ce style, j’ai décidé de l’affirmer encore plus en 2020, avec d’autres tableaux en grand format, plus fouillés, plus détaillés. Mais ça, c’est pour l’année prochaine et dans un prochain article.

En attendant, j’espère vous retrouver en 2020 sur le blog ou sur Instagram !

Terminé, le grand tableau !

Terminé, après plusieurs mois, il était temps ! Surtout que la dernière fois, il restait encore pas mal de choses à peindre sur ce tableau.

Terminé avant la fin de l’année !

Je voulais absolument terminer ce tableau avant la fin de l’année. Je trouvais qu’il faisait bien avec Le Pacte des Hommes !

Encore une fois, je ne vais pas vous noyer sous toutes les étapes qui ont mené à la fin de la réalisation de ce tableau. Je vais essayer d’aller vite pour vous épargner tous les détails.

Je suis sûr que vous êtes impatients de le voir, alors je vais être sympa et vous montrer le résultat final !

terminé

J’espère que le résultat final vous plait autant qu’à moi. Parce que j’ai quand même galéré pour le finir. Il y a eu quelques hésitations sur les couleurs et sur les ombres. Tout ça m’a pris pas mal de temps, mais je suis très content du résultat final.

Pour ce tableau, j’ai choisi un titre qui vous paraitra sans doute bizarre : Tant Étonnante Idéalisation. Mais, en fait, il s’agit d’un anagramme. Maintenant, c’est à vous de jouer pour trouver le titre réel du tableau (petit indice : il s’agit d’un sujet religieux peint par un grand nombre d’artistes, dont Salvador Dali). Attention, il ne faudra pas tenir compte des accents !

Et, pour une fois, la version finale n’a pas encore été postée sur Instagram !

Comme on arrive à la fin de l’année, il y aura bientôt un petit récapitualtif !

Trompette première.

Trompette, voici le thème de ce tableau, qui est en fait une autre étude pour un futur grand tableau. C’est la même histoire que pour la dernière fois.

Trompette et pluie de sang !

Comme d’habitude, je ne vous en dirais pas plus sur l’histoire de ce tableau. Pour connaitre le fin mot de l’histoire, il faudra attendre que j’ai terminé mes recherches et commencé le grand tableau.

Pour le moment, on va commencer par le commencement, à savoir le crayonné !

trompette

Oui, je sais, ça a l’air un peu bizarre au début. Mais quand vous verrez la suite, ça deviendra plus clair. Enfin, j’espère 😉

Première couche de bleu pour le fond, histoire de délimiter un peu tout.

trompette 1

Maintenant, je rajoute mes dégradés et mes étoiles, parce que c’est un peu plat tout ça !

trompette 2

C’est enfin le moment d’attaquer les choses sérieuses ! Il faut peindre les nuages de l’arrière plan.

nuages

Je pose mes ombres pour donner du relief aux nuages gris.

nuages 1

Un gris plus clair sera bien pour les nuages au premier plan, ça permet de jouer un peu sur la profondeur.

nuages 2

Comme vous l’avez sans doute remarqué, j’ai aussi peint les ailes de mon ange (oui, c’est un ange).

Allez, hop, il faut aussi peindre les nuages roses.

nuages 3

Comme j’ai fait mon arrière plan, je peux me lancer dans la couleur de l’ange. Je vous passe les différentes étapes pour arriver à la fin. J’ai aussi commencé les gouttes de sang !

ange

C’est l’heure de donner du relief à ces gouttes. Il faut que ça soit plus joli et moins plat !

sang

Une fois finies les gouttes, je peux attaquer les étranges formes. En fait, elles sont censées représenter du feu tombant du ciel (ça devrait vous donner une piste pour le thème du grand tableau).

feu

Après avoir peint les halos autour de mes gouttes de feu, je peux passer aux dernières gouttes de sang.

sang 1
sang 2

Allez, je suis sympa, je vous passe les dernières étapes (nuages, soucoupe,…). Bon, en réalité, j’ai juste oublié de prendre des photos…

Voici donc le tableau terminé. Il a pour titre « Première trompette ».

trompette 3

J’en profite pour vous informer que la boutique a été mise à jour, ça peut vous donner des idées pour des cadeaux de Noël !

Et pour les plus impatients, il y a toujours Instagram.

Étude pour un futur grand tableau

Étude pour un futur tableau, ce petit tableau représente une petite partie de ce que sera ce futur tableau. Je ne vous en dit pas plus pour l’instant sur le sujet. Mai j’espère pouvoir vous en parler un peu plus l’année prochaine. Si j’arrive à finir mon tableau actuel bien entendu !

Étude sur papier

Pour ce petit tableau, j’ai choisi de peindre sur papier. J’adore la sensation du pinceau sur le papier, complètement différente que sur une toile.

Pour commencer, on attaque le crayonné. Bien sûr, j’ai fait quelques recherches à part pour arriver à ce crayonné.

étude

Ensuite, j’attaque le fond, sur lequel je vais pouvoir faire mes dégradés sans risque. J’en profite pour rajouter quelques étoiles.

étude 1

Il est temps d’attaquer les nuages. Pendant que la première couche sèche, j’en profite pour peindre le sol aussi.

étude 2
étude 3

une fois les ombres des nuages faites, je rajoute un peu de lumière sur ceux qui sont le plus bas sur l’horizon, pour donner l’impression de soleil levant. C’est une partie qu’il me faudra retravailler pour mon futur grand tableau parce que ça ne rend pas comme je veux…

study

Il est désormais temps de passer aux Mickey volants et aux soucoupes. Ils ont un rôle à jouer dans le tableau, mais je ne donnerai pas plus de détails pour le moment.

study 1

Maintenant, il faut que je m’occupe des personnages du premier plan. Ce sont eux les plus importants de ce tableau. J’en profite aussi pour peindre les rochers au second plan.

study 2
study 3
essai

Je finis la trompette, je rajoute un peu de lumière dans les rochers, je finis le bec de l’homme en rouge, je commence la boule et j’attaque le reste ! Oui, ça en fait des choses à peindre !

essai 1

En terminant de peindre ma boule violette, je me rends compte que j’ai fait des cochonneries au niveau des rochers. Je décide donc de cacher mes erreurs. C’est un peu visible, mais, finalement, ça rend bien.

essai 3

Il est temps de terminer le tableau ; un peu d’ombre sur les boules roses, un peu de travail sur le sol au premier plan et pose des ombres portées. Et voilà, le tableau est terminé !

l'annonce

Vous aurez remarqué que le mois de Novembre a été un mois un peu chargé sur le blog. Je ne pourrai pas tenir ce rythme continuellement. Et le mois de Décembre étant un mois de vacances, il y aura sans doute moins de nouvelles.

Je vais quand même en profiter pour alimenter la boutique en ligne (ça peut être une idée pour un cadeau de noël original).

Pour les plus impatients, vous pouvez toujours me suivre sur Instagram.

Devise française.

Devise française pour trois petits tableaux que j’avais envie de réaliser depuis longtemps. Bien entendu, je ne pouvais pas faire simple, alors j’y ai mis aussi toute mon interprétation biscornue de cette devise !

Devise : liberté, égalité, fraternité !

Pour une fois, je ne vais pas vous barber avec toutes les étapes de peinture et je vais vous montrer directement le résultat final, surtout que vous les avez sans doute déjà vu sur instagram. Et je vais aussi vous expliquer succinctement mon interprétation de chacun de ces tableaux.

Liberté.

On commence donc par la Liberté. C’est une valeur à laquelle on attache beaucoup d’importance. Je me suis donc demandé si nous étions réellement libre.

devise 1

Comme vous pouvez le constaté, j’ai symbolisé la liberté par la flamme de la statue de la liberté. Mais le personnage est attaché à un œuf couronné, par ce que, pour moi, la liberté dépend toujours des puissants et de ce qu’ils veulent bien accorder aux peuples. Pour le reste des éléments, je vous laisse deviner !

Égalité.

Voici maintenant l’égalité. Touts les hommes sont égaux normalement…

devise 2

Cette fois encore, je ne suis pas d’accord avec cette supposition. C’est pourquoi j’ai représenté un roi sur son trône mouvant, béni par Dieu, tandis que les autres sont à terre et attendent.

Fraternité.

Quel joli mot, mais souvent vide de sens pour certains, surtout quand on voit l’actualité…

devise 3

Alors que l’on parle de fraternité, j’ai peint un paysage de guerre. Les tatouages sur la main montrent l’hypocrisie du système. La mort n’est jamais loin quand on veut nous parler de fraternité…

Vous aurez remarqué, je l’espère, que chaque tableau à un ciel de couleur différente. Ce sont les couleurs du drapeau français.

J’espère que cette petite explication vous aura plus. J’en ferai d’autres, peut-être.