Archives de catégorie : acrylique

Tableaux acrylique finis

Devise française.

Devise française pour trois petits tableaux que j’avais envie de réaliser depuis longtemps. Bien entendu, je ne pouvais pas faire simple, alors j’y ai mis aussi toute mon interprétation biscornue de cette devise !

Devise : liberté, égalité, fraternité !

Pour une fois, je ne vais pas vous barber avec toutes les étapes de peinture et je vais vous montrer directement le résultat final, surtout que vous les avez sans doute déjà vu sur instagram. Et je vais aussi vous expliquer succinctement mon interprétation de chacun de ces tableaux.

Liberté.

On commence donc par la Liberté. C’est une valeur à laquelle on attache beaucoup d’importance. Je me suis donc demandé si nous étions réellement libre.

devise 1

Comme vous pouvez le constaté, j’ai symbolisé la liberté par la flamme de la statue de la liberté. Mais le personnage est attaché à un œuf couronné, par ce que, pour moi, la liberté dépend toujours des puissants et de ce qu’ils veulent bien accorder aux peuples. Pour le reste des éléments, je vous laisse deviner !

Égalité.

Voici maintenant l’égalité. Touts les hommes sont égaux normalement…

devise 2

Cette fois encore, je ne suis pas d’accord avec cette supposition. C’est pourquoi j’ai représenté un roi sur son trône mouvant, béni par Dieu, tandis que les autres sont à terre et attendent.

Fraternité.

Quel joli mot, mais souvent vide de sens pour certains, surtout quand on voit l’actualité…

devise 3

Alors que l’on parle de fraternité, j’ai peint un paysage de guerre. Les tatouages sur la main montrent l’hypocrisie du système. La mort n’est jamais loin quand on veut nous parler de fraternité…

Vous aurez remarqué, je l’espère, que chaque tableau à un ciel de couleur différente. Ce sont les couleurs du drapeau français.

J’espère que cette petite explication vous aura plus. J’en ferai d’autres, peut-être.

Cheval bizarre !

Cheval à peindre, et me voilà transpirant. Quelle drôle d’idée j’ai encore eu pour ce petit tableau. Mais je relève le défi en sachant que je ne peindrais de toute façon pas un vrai cheval !

Cheval, vous êtes sûr ?

J’ai décidé aujourd’hui de vous parler d’un petit tableau que j’ai peint et qui me sert de test pour un futur grand tableau qui me trotte dans la tête depuis déjà un moment. Et puis, ça vous changera un peu du précédent tableau !

Comme d’habitude, je commence par le crayonné. On ne change pas un équipe qui gagne. Vous remarquerez donc déjà qu’en réalité, il n’y a pas d’équidé dans ce tableau !

cheval

Puis j’attaque le fond bleu du ciel.

équidé

Un petit dégradé plus tard, le ciel a un peu changé de couleur !

cheval 1

Maintenant, il est temps de peindre les personnages. J’en profite aussi pour faire le drapeau, parce que c’est une partie que j’aime beaucoup faire !

équidé 1

Allez, je me lance dans la peinture de l’équidé bizarre ! Je lui ai choisi volontairement une drôle de couleur pour accentuer l’aspect bizarre de la scène. Et j’en profite aussi pour poser les ombres de la base !

cheval 2

Après avoir ajouté un peu de lumière, j’attaque le reste.

équidé 2

Les autres personnages aussi ont le droit de prendre des couleurs !

cheval 3
bizarre
bizarre 1

Il me reste encore le sol à finir, avec un peu de lumière à rajouter aussi. Et le tableau est enfin terminé !

cavalier

Pour ceux qui en veulent toujours plus, je vous rappelle que vous pouvez aussi me suivre sur Instagram !

Icône.

Icône, un joli titre pour un petit tableau détente. Il s’agit d’un petit format pour me détendre entre deux tableaux plus compliqués à faire. Parce que ça fait du bien aussi de peindre des trucs simples.

Icône, mais pas de la mode !

Bon, je sais, ça fait un moment que je n’avais pas posté sur le blog. La dernière fois, ça date quand même de plus de 15 jours. Je m’en excuse…

Pour me faire pardonner, je vais essayer de plus poster ce mois-ci ! Voici dons le premier post du mois de Novembre.

J’ai oublié de faire la photo du crayonné, mais je pense que vous ne m’en voudrez pas trop. On commence donc avec un tableau qui a déjà bien avancé. En effet, le fond est déjà terminé et j’ai commencé le premier plan.

icône

Ensuite, c’est au tours des nuages de prendre du volume.

icône 1

Les rochers aussi ont droit de ressembler à quelque chose. J’en profite aussi pour commencer l’auréole et passer un coup de blanc sur ma boule qui ne ressemblait plus à rien.

dieu

Maintenant, les rochers sont terminés, l’auréole ressemble enfin à ce que je voulais, je peux donc donner un peu de couleur à la boule.

icône 2

Je lui ajoute un peu d’ombre pour lui donner du relief, et j’en profite pour lui plaquer des boutons rouges.

dieu 1

Bon, je vous l’accorde, ils ne sont pas bien beaux ces boutons rouges. On leur donne un peu de relief et les voici devenus des gouttes de sang.

sang

Je m’attaque maintenant aux bras et mains de mon personnage. Un petit mélange de couleurs et j’obtiens une jolie teinte chair très foncée.

chair

Il y a une petite cochonnerie sur un de mes rochers qui m’énerve, je décide donc de la cacher avec une jolie petite boule verte, à laquelle je rajoute deux petites sœurs pour donner une signification à l’ensemble. J’en profite pour rajouter l’œil du personnage, aveugle bien entendu. Et voilà, le tableau est enfin terminé !

icône 3

Alors, à votre avis, quel est le sujet de ce tableau ? Personne n’a encore trouvé la réponse, même sur instagram !

L’été est terminé !

L’été est maintenant terminé. Mais j’ai profité de ces vacances pour peindre un peu. Et ça n’est pas moins de trois petits tableaux qui ont vu le jour pendant la période estivale. Ceux qui me suivent sur Instagram les ont sans doute déjà vu.

L’été de la peinture.

Avant mes vacances, j’avais pris les devants en commençant les crayonnés de mes futurs peintures.

l'été
l'été 2
aout

Comme vous le voyez, ils ne sont pas très compliqués ces petits tableaux. Mais le format « mini » est plus compliqué à peindre, les gestes sont moins amples… Résultat, c’est un peu plus long à peindre tout ça.

Je pourrais faire comme d’habitude, et vous montrer toutes les étapes pour chaque petit tableau. Mais je pense que ça serait superflu. J’ai surtout envie de vous montrer directement à quoi ressemblent les tableaux terminés.

Voici donc le premier. Je l’ai appelé « Le Secret ». Il me servira d’étude pour un prochain grand tableau.

le secret

Le suivant, je l’ai appelé « Le Retour ». Celui-là aussi va me servir pour un futur grand tableau.

le retour

Le dernier s’intitule « Le Mensonge », et il servira aussi pour un futur grand tableau.

le mensonge

Je pense que ces trois petits tableaux sur papier m’ont permis de tester de nouvelles choses que je vais pouvoir réutiliser dans de futures peintures.

N’hésitez pas à me dire si ils vous plaisent !

Taureau, nouveau signe en peinture.

Taureau, c’est le nouveau signe que j’ai décidé de peindre.

Taureau, plein de détails.

Après le Bélier, j’ai décidé de continuer sur ma lancée en m’attaquant à un nouveau signe.

Comme d’habitude, je commence donc par le fond.

IMG_5258

Ensuite, je me lance dans la peinture des rochers et des fenêtres. J’aime vraiment cette partie là !

IMG_5259

Il est temps d’attaquer le personnage et sa pierre. Le tableau commence donc à prendre vie.

IMG_5260
IMG_5261
IMG_5262

Il faut ensuite passer aux petits détails.

IMG_5270

Je continue en finissant le sol.

IMG_5271

Après avoir fini les derniers petits détails, le tableau est terminé. Le résultat final me plait bien.

Taureau

Hélène, tableau terminé.

Hélène, c’est le titre du tableau dont je vous ai promis une explication de texte la dernière fois. Alors, chose promise, chose dûe.

Hélène, pour exprimer mes sentiments.

Avant de commencer l’explication, voici le tableau en entier.

Hélène

J’ai décidé de peindre ce tableau suite au décès de la tante de mon ami, dont j’étais très proche. Comme à chaque fois, j’ai eu besoin d’exprimer mes émotions en couleurs et en peinture. C’est aussi une façon de lui rendre un dernier hommage.
Bien entendu, je me suis librement inspiré d’elle pour peindre ce portrait surréaliste. La plupart des éléments présents dans le tableau ont donc une signification. Je ne vais pas en dresser une liste exhaustive, mais vous parler de ceux qui sont importants.

Hélène était une cuisinière hors paire avec un petit grain de folie. C’est pour ça que l’on trouve une casserole, peinte comme une auréole, surmonté d’un petit personnage. Je voulais utiliser cet ustensile pour montrer ces talents de cuisinière, mais le mettre en scène comme un entonnoir à l’envers, symbole de la folie dans les illustrations.

La lecture tenait aussi une part importante dans sa vie, je devais donc en peindre un. Sur le livre, j’y ai ajouté ses initiales. J’ai aussi peint des fleurs, parce qu’elle les aimait et avait un balcon très fleuri.

Elle est décédée des suites d’un cancer. C’est pour cette raison que l’on retrouve des médicaments dans le tableau. De même, vous remarquerez une sorte de crabe sur le livre. Il symbolise la maladie qui l’a rongée, comme le livre qui se retrouve troué.

En bref, ce tableau est un hommage à une femme que j’admirais et que j’aimais. Il y a d’autres éléments du tableau qui ont une raison d’être présent, mais en faire la liste serait trop long.

Le Jugement

Le Jugement, voici le titre de mon dernier tableau. Je vais vous montrer les dernières étapes avant de vous faire voir le final.

Le Jugement, dernières étapes avant le final.

La dernière fois, je vous avais laissé après un petit avancement.
Cette fois, ma journée a été bien remplie puisque j’ai réussi à faire tout ce que je voulais. J’ai commencé par attaquer les perles de couleur qui me restaient à faire.

Le Jugement

IMG_2554

IMG_2557

Ensuite, j’attaque le sol. J’avais déjà changé la couleur du sol, il me restait à peindre les cailloux. J’ai choisi un marron foncé pour s’harmoniser avec le beige.

IMG_2581

J’attaque aussi les détails. Le papier qui tombe et l’arabesque ocre.

IMG_2582

Et maintenant, il faut que je me lance dans la peinture du gros ruban. Les couleurs que j’avais choisies ne me plaisent pas, je pars sur un truc plus neutre ; du blanc.

IMG_2584

IMG_2586

IMG_2587

J’en profite pour terminer les têtes rondes en finissant les orbites.

IMG_2592

Me reste encore les ombres portées à faire. C’est vraiment un truc que je n’aime pas faire, je ne suis pas à l’aise. C’est difficile de savoir comment les poser.

IMG_2596

IMG_2603

Et voilà, le tableau est terminé. Voici donc le résultat final.

IMG_E2600

Origines, nouveau tableau terminé

Origines, voici le titre de mon dernier tableau. Dans cet article, je vais vous expliquer les différentes étapes de sa réalisation.

Origines, le début de la vie.

Pour une fois, la toile est ronde. Je ne savais pas quoi peindre sur ce format inhabituel. Mais, finalement, après plusieurs croquis, je me suis lancé.
J’ai d’abord commencé par faire un fond bleu. Mais un bleu différent de mes couleurs habituelles. J’ajoute quelques dégradés puis je dessine mes formes.

origines

Puis, je commence à poser des couleurs sur les formes.

IMG_2358

IMG_2359

IMG_2360

J’ai déjà commencé à faire certaines ombres pour donner du relief.

IMG_2361

IMG_2364

Je continue ensuite de poser mes différentes couches de couleurs.

IMG_2366

IMG_2374

Mes ombres sont toutes en place, je peux donc attaquer les détails. Il ne faut pas que les formes soient trop lisses.

IMG_2378

IMG_2381

IMG_2382

IMG_2385

IMG_2386

IMG_2390

Maintenant que tout ça est fini, il me reste l’élément central à faire :

IMG_2391

Vous remarquerez que cet élément est très géométrique et dur, contrairement au reste du tableau.

IMG_2392

Voici enfin le tableau terminé :

IMG_2393
La prochaine fois, je vous reparlerai d’un grand tableau.

Blanche

Blanche, c’est le nom de ma grand-mère. Elle nous a malheureusement quitté, mais je voulais lui rendre hommage. Et quoi de mieux qu’un tableau pour ça.

Blanche, comme les roses.

Avant de voir le tableau en entier, voici donc la suite !

Je vous avais laissé sur une image du tableau où du scotch était encore en place. Maintenant que je l’ai enlevé, je peux attaquer la suite.

Blanche 1

J’attaque donc les bateau en papier, pour leur donner enfin du relief.

IMG_2280

IMG_2281

Il est temps aussi de peindre le personnage qui dirige le bateau, ainsi que ce qui se passe autour de lui.

IMG_2328

J’en ai profité pour finir les arbres noirs dans le bas du tableau, ainsi que repasser une couche sur l’eau, mettre des ombres sous les iles et revoir le trou au milieu de l’océan.

IMG_2330

Maintenant que tout est en place, il me reste à faire les éléments autour du gros trou dans le ciel. Comme ils seront de la même couleur que le ciel, je passe les contours en blanc. Comme ça, je pourrais toujours voir leurs formes et ça donnera une petit relief à ces éléments quand je les peindrai.

IMG_2331

Je fais ensuite les ombres portées pour donner une sensation de distance et rendre le ciel plat.

IMG_2332

Après une dernière couche, le tableau est enfin fini.

IMG_E2335

La semaine prochaine, je vous parlerai d’un nouveau tableau.

Avancement sur grand format.

Avancement du tableau dont je vous ai parlé il y a un petit moment déjà. Il était temps de revenir dessus.

Avancement, mais sans précipitation.

Je vous avais laissé sur une image d’un tableau en plein travail, la dernière fois. J’ai donc continué sur le corps principal. J’ai décidé de tenter quelque chose au niveau des billes vertes.

Je commence par une couche beige pour lisser le tout.

avancement 1

Puis, j’attaque les contours de ces fameuses billes vertes.

avancement 2

Maintenant, il faut donner du relief à ces billes.

avancement 3

Puis un peu de lumière pour donner l’illusion.

avancement 4

Maintenant que ça c’est fait, je m’attaque au personnage du premier plan.

avancement 5

La couleur ne me plait pas, je change donc de teinte.

avancement 6

avancement 7

Le tableau ressemble à ça actuellement. Il sera temps de le continuer plus tard.

avancement 8

La semaine prochaine, ce sera encore une surprise.