Archives mensuelles : avril 2020

Un gros œil vous regarde !

Un gros œil qui vous regarde, ça vous dit quelque chose ? Non, je ne parle pas de big brother, mais d’un tableau dont je vous ai parlé il y a un petit moment déjà ! Il est temps, désormais, de vous le montrer terminé.

Un gros œil d’apocalypse !

Je vous avais laissé un peu sur votre faim, mais entre-temps j’ai avancé et terminé le tableau. Mais, d’abord, voici les dernières étapes !

Je commence par nettoyer un peu toutes les traces laissées par les couches précédentes, histoire d’y voir un peu plus clair !

un gros œil

Ensuite, je peux m’attaquer aux personnages de l’arrière-plan. Il est temps de donner un peu de vie à cette scène !

un gros œil 1

Je ne m’arrête pas en si bon chemin, il faut continuer et essayer de terminer ces personnages.

gros1

Les voilà enfin terminés, je vais pouvoir attaquer le reste.

perso

J’attaque maintenant les personnage au premier plan. Et je tente un truc avec celui de droite, mais ça me parait quand même un peu bizarre. Il faudra que je teste sur un plus grand format.

caca

Je finis les deux derniers personnages et celui qui bulle sur son rocher et je donne une petite couche de bleu sur les nuages du premier plan.

nuages

Et là, je me rends compte qu’il faut que je fasse le sol… Pas de chance pour les nuages, ils ont pris un coup…

sol

Après une nouvelle couche de bleu pou leur redonner leur aspect précédent, je peux poser mes ombres et donner enfin du relief.

ombre

Je termine par les rochers devant, et je peux enfin signer le tableau. Voici donc le résultat final. Je l’ai appelé « Voir ».

voir

Alors, qu’en pensez-vous ?

Prière du confinement

Prière et confinement ont fait bon ménage pendant ce long moment à rester chez soi. On a vu des choses assez bizarre à la télé, des religieux qui pouvait éliminer le virus à distance par exemple. C’est cette histoire qui m’a inspiré une partie du tableau dont je vous ai déjà parlé la dernière fois.

Prière en violet !

J’ai donc décidé de peindre des gens en train de prier un pseudo-messie. J’ai choisi le violet pour mes personnages, un mélange de bleu et de rose en quelque sorte.

J’en ai aussi profité pour attaquer le gros bloc sur lequel tout ce beau monde se tient. Un gris qui renvoie au béton et à l’aspect artificiel de nos habitations.

prière

Ensuite, j’attaque les habitants de mon immeuble, tous confinés. Il y en a qui ont plus de place que d’autres, reflet des inégalités de notre monde.

prière 2

J’ai même réussi à planquer une petite soucoupe volante !

prière 3

Il y a aussi un personnage qui porte un masque, le thème est bien suivi !

prière 4

Pour l’instant, le tableau ressemble à ça :

prière 5

J’essaye de travailler régulièrement sur ce tableau, pour pouvoir vous montrer l’avancement au fur et à mesure. Mais, si vous êtes un peu impatients, vous pouvez toujours aller voir sur Instagram !

Peindre le confinement.

Peindre le confinement, tel est le défi que je me suis lancé. J’ai commencé par une série de petits tableaux sous forme de journal, mais j’ai vite fait le tour de cette idée. Cela devenait trop redondant. J’ai donc choisi de faire quelque chose de plus grand.

Peindre et encore peindre !

Finalement, je me suis inspiré de ce que j’avais déjà fait. J’ai décidé de tout mettre ensemble, mais j’ai aussi rajouté d’autres éléments que je n’avais pas pu utiliser précédemment. Après avoir fait une illustration pour avoir une base, j’ai pu commencer mon nouveau tableau.

Comme d’habitude, j’ai commencé par le crayonné.

peindre
peindre 1

Et, vu la quantité de détails, j’ai dû passé un petit coup de fixatif sur le crayonné avant d’attaquer la peinture. Sinon, le crayonné aurait finit par disparaitre ou se mélanger dans la peinture.

Ensuite, je travaille plan par plan : du plan le plus éloigné au plan le plus rapproché. Donc, pour le moment, c’est le ciel.

peindre 2

J’en ai profité pour commencer les nuages, vu que le crayon a presque disparu sous la peinture. J’attaque maintenant mes gélules ! Je commence par une couche de blanc pour garder les formes.

peindre 3

Les gélules sont finies, je pose ma base de rouge pour le rideau pour voir si ça fonctionne bien. Je pense que c’est bon, je peux donc continuer.

peindre 4
gélules

Tout cela étant posé, je peux attaquer ce qui se trouve partiellement caché par le rideau.

peindre 5
pièces

Vous remarquerez que j’ai aussi posé mon vert. Je voulais voir si la couleur fonctionnait avec le tableau. Et, surtout, je voulais voir où en mettre. Je me rends compte qu’il en manque du coté gauche du tableau, pour faire contre-poids. Qu’à cela ne tienne !

peindre 6

Voilà qui est mieux. Les couleurs se répondent bien et le tableau semble plus équilibré.

Je peux donc peindre quelques autres éléments maintenant que je suis lancé !

peindre 7
dieu
cheminée

J’ai hâte de pouvoir continuer ce tableau. Si vous voulez en voir plus, n’hésitez pas à aller voir sur Instagram !

Toujours en confinement !

Toujours en confinement, j’en profite pour continue mon journal en peinture. Voici la suite du précédent article avec de nouveaux tableaux.

Toujours en peinture !

Sixième jour : enfin du temps pour lire aussi. J’en profite donc pour terminer « La Guerre des Mondes » de H.G. Wells. Je pense que c’est un livre de circonstance en ces moments compliqués.

toujours

Septième jour : j’ai de plus en plus l’impression que le monde brûle et que nous ne faisons que le regarder sans rien faire.

toujours 2

Huitième jour : je me sens vraiment dans une bulle, seul au monde, isolé de tout ce qui se passe autour de moi. C’est une sensation un peu étrange…

toujours3

Neuvième jour : je suis toujours en télétravail, et j’ai de moins en moins de travail… Il n’y a plus d’appels de clients. Je sens que le confinement prend un nouveau tournant.

toujours 4

Dixième jour : en ce moment, j’ai l’impression d’être dans un rêve. Je crois que je cherche surtout à m’éloigner de toutes ces choses négatives qu’il y a autour de nous. Tout ce qu’on nous raconte est de plus en plus anxiogène.

toujours 5

J’ai encore quelques idées pour les prochains jours de mon journal. Mais je sens que j’ai fait le tour du confinement. Peut-être que je ferais un grand tableau avec cette histoire, parce que j’en ai envie et que j’aimerais aussi reprendre un grand tableau.

Si vous souhaitez voir la suite, vous pouvez toujours allez sur Instagram !

Et vous, comment se passe votre confinement ?