Gris, couleur de l’homme et de l’industrie

Gris, c’est la nouvelle couleur dominante que j’ai choisi pour ce tableau.

Gris, couleur neutre ?

La dernière fois, je vous avais laissé avec plein de gris, mais pas beaucoup de couleurs.
Il me fallait dynamiser ce tableau avec des couleurs un peu plus vives. Et voilà donc le rose qui se pare d’ombres.

gris

Et je continue avec un bleu flashy, ombré lui aussi.

gris 2

Ensuite, un marron orangé.

gris 3

Voila où en est le tableau actuellement :

gris 4

La semaine prochaine, ça sera un petit bilan de ce premier semestre 2017, histoire de voir si les objectifs ont été atteints.

Oiseau affamé

Un oiseau affamé sera donc l’élément principal de ce tableau. Il faut donc qu’il soit bien intégré au reste de la peinture.

Oiseau chanteur.

La dernière fois que je vous en avais parlé, le tableau n’avait pas beaucoup avance. On attaque donc la suite. Et j’attaque par l’autre élément intéressant du tableau. J’utilise un violet pour donner un contraste important avec le reste du tableau.

oiseau

Puis j’attaque les détail de cet étrange animal. Il faut lui donner un peu de vie et de présence.

oiseau 2

Et le troisième animal a lui aussi droit à sa couleur. Celle-ci est plus en harmonie avec le reste. Il semble tout à fait à sa place ici.

oiseau 3

Un peu de couleurs sur d’autres détails et un peu d’ombre pour donner du relief, et voilà les animaux qui ont bien avancé. Et ça sera la dernière étape de cette semaine.

oiseau 4

La semaine prochaine, ça sera la suite de ce tableau :

l'homme

Vert, couleur de la nature.

Vert, voilà donc la couleur dominante de ce tableau. Ce n’est pas une couleur que j’affectionne particulièrement, car j’ai du mal à la marier aux autres couleurs. Mais, pour ce tableau, il m’en fallait beaucoup. Je me suis donc lancé un petit défi.

Vert, plein de verts !

Je commence donc par poser certaines nuances.

vert

Et je continue avec quelques ombres, pour donner du relief.

vert 2

Et je rajoute d’autres nuances. Il faut donner l’impression d’accumulation, d’une nature dompté mais pas homogène.

vert 3

J’attaque ensuite d’autres éléments, histoire de sortir de cette couleur unique.

vert 4

vert 5

Maintenant, il faut attaquer l’élément central. Pour lui donner l’importance qu’il mérite, j’utilise une couleur qui va ressortir par rapport au reste.

vert 6

Je commence enfin à entrevoir le résultat final. Je vous laisse avec cette dernière image.

vert 7

La semaine prochaine, vous pourrez découvrir la suite de celui-ci :

la faim

Suite de la folie.

Suite de la folie pour cette semaine. Parce que, même en été, le blog continue de vivre !

Suite de la folie, la peinture avance.

Je continue donc sur l’élément central du tableau. Il est temps de s’attaquer aux détails. Pour l’instant, je ne sais pas encore trop ce que je vais faire, ni quelles couleurs je vais utiliser. Je commence donc par poser une couche de blanc pour nettoyer le bazar.

suite

Puis, toujours motivé, je me lance dans un test de couleur. Je ne suis pas encore sûr de moi…

suite 2

Alors, en attendant de trouver une bonne idée, j’attaque les détails du fond.

suite 3

Et là, l’idée arrive ! Je vais faire un truc qui me plait bien, et voilà le résultat.

suite 4

Voilà donc à quoi ça ressemble pour le moment :

IMG_0926

La semaine prochaine, je vous parlerai de la suite de celui là :

la création

Nouvelle chute de papier.

Nouvelle chute de papier pour un nouveau tableau !  Je n’aime pas le gâchis, alors, cette chute là aussi, je l’ai récupérée pour pouvoir peindre dessus.

Nouvelle chute, mais en couleur !

Avec cette chute, comme pour la précédente, j’ai travaillé à l’instinct, sans crayonné. Et je me suis un peu moins lâché, car je voulais que ce tableau réponde au précédent. Je crois bien y être arrivé. Je pourrai de toute façon me lâcher sur les couleurs.

Allez, voici la première étape avec le fond bleu :

nouvelle 1

J’ai gardé le même bleu que l’autre tableau pour rester dans le thème. Me voila donc à attaquer les détails. Et il y en a un petit paquet :

nouvelle 2

Et, d’un seul coup, je me décide à faire un truc de fou ! Bon, pas si fou en réalité, mais un peu osé pour moi. Je me lance dans un mini dégradé pour mon fond. Donc, du bleu partout, même sur ce que j’avais déjà peint :

nouvelle 3

Je dois dire que je ne le sentais pas trop ce truc… Mais, finalement,ça rend bien. Je peux donc attaquer la suite :

nouvelle 4

nouvelle 5

nouvelle 6

J’en ai passé du temps sur ce petit morceau du tableau. Mais ça en valait la peine. Je vous laisse avec ce dernier extrait :

nouvelle 7

La prochaine fois, je parlerai à nouveau de ce tableau :

la folie

Encore un petit nouveau !

Encore un petit nouveau sur lequel je travaille actuellement. Je me suis habitué à peindre plusieurs tableaux en même temps. J’ai eu du mal au début, mais, maintenant, j’arrive à mieux gérer mon temps.

Encore, des petites étapes de peinture !

Me voilà donc avec un nouveau tableau à peindre. Encore une fois, il est fait sur du papier. Je me suis vraiment habitué à ce support. Mais je vous rassure, je reviens bientôt sur de la toile.
En attendant, parlons donc de ce petit nouveau. Voici le début :

encore 1

C’est un simple crayonné, mais issu d’une de mes illustrations, comme pour les autres de même format. Et, comme pour les autres, je commence par le fond :

encore 2

Et, pour une fois, je ne veux pas un ciel uni, alors je me motive et je me lance dans un dégradé, avant d’attaquer les premiers éléments :

encore 3

Après quelques couches de peintures, me voici avec mes éléments en relief :

encore 4

Et là, ça commence à prendre forme. Je suis, bien entendu, assez content du résultat. Mais je ne m’arrête pas là :

encore 5

Allez, quelques touches de couleurs supplémentaires :

encore 6

Et voilà le résultat actuel. D’accord, il reste un peu de travail, mais on voit bien le résultat que ça peut donner :

encore 7

Et la prochaine fois, je vous parle de celui-ci :

l'homme

Chute de papier, pas de gâchis.

Une chute de papier, il ne faudrait pas la gâcher. Quand j’ai commencé « La Folie », j’ai du couper ma feuille pour qu’elle soit à la taille souhaitée. Il me restait donc une chute, que je ne voulais pas gâcher. J’ai donc décidé de l’utiliser pour un autre tableau.

Chute de papier et inspiration.

Ce morceau de papier restant était dans un format que je n’ai pas trop l’habitude d’utiliser. Mais j’aime bien me lancer des défis, vous le savez. Alors, je me suis lancé.
Pour une fois, j’ai travaillé directement sur le tableau sans passer par des croquis préparatoires. J’ai eu envie de faire quelque chose de plus spontané.
Finalement, voici le résultat au départ :

chute

Bon, il y a déjà le fond bleu, mais c’est un bon début. Je ne sais pas encore à ce moment là ce que je vais faire comme couleurs. Donc, je me jette au feeling, et j’attaque.

chute 2

Je commence par les éléments qui m’intéressent le plus. J’espère que le reste viendra tout seul. Et je me laisse donc porter par ce tableau. C’est un vrai moment de peinture comme je les aime.

chute 3

chute 4

Je n’ai pas encore beaucoup de temps pour travailler sur ce tableau, mais ça avance tranquillement. J’espère pouvoir y revenir vite, c’est un vrai plaisir de le peindre.

chute 5

La prochaine fois, je vous parle de ce tableau :

La Faim

La folie, peinture sur papier.

La folie, c’est le titre que j’ai donné à ce tableau. J’avais déjà en tête ce titre, et je pense qu’il colle bien avec cette image.

La Folie, de la couleur dans la peinture.

La dernière fois, je vous ai laissé sur cette partie :

folie

Bien sûr, depuis, j’ai quand même bien avancé. Mais je dois dire que ça a été assez long et fastidieux. En effet, il m’a fallu trouvé pas mal de couleurs pour le fond de ce tableau. Je n’avais plus l’habitude d’avoir autant de couleurs différentes dans un tableau.
Alors, forcément, ça a pris du temps, mais je suis très content du résultat :

folie 2

Bon, j’ai un peu débordé sur certaines autres parties, mais je vais recouvrir ce bleu par une autre teinte de toute façon. Allez, on attaque :

folie 3

Et voilà, ça rend pas trop mal, j’ai enfin l’impression d’avancer. Maintenant, j’attaque les ombres, histoire de donner du relief :

folie 4

Vous aurez remarqué que je ne vous montre pas le tableau en entier. J’attends un peu avant de vous en montrer plus. Je vous rassure, ça arrive bientôt.

La prochaine fois, je vous parle de celui-ci :

la création

Combat des idées

Le combat, c’est un tableau que j’ai aussi réalisé dans le concours pour Ello. Celui là aussi, j’avais envie de vous le montrer.

Combat surréaliste.

Comme d’habitude, on commence par le fond :
Combat 1

Puis, on attaque les différents éléments avec des couleurs différentes pour montrer les deux combattants :
Combat 2
Combat 3

Voici donc à quoi ça ressemble :
Combat 4

On continue encore dans les couleurs :
Combat 5

Quelques détails avant la version finale :
Combat 6
Combat 7
Combat 8

Voici enfin la version finale :
Idées combatives

La prochaine fois, je vous parlerai de la suite de ce tableau :
Folie

Tentation

La tentation, voilà un thème qui est intéressant à peindre. Un peu de religion, un peu de surréalisme, que demander de plus. Voici donc ma vision de la tentation d’un saint.

Tentation d’une sainte.

Toujours sur papier, mais en un peu plus grand, j’ai attaqué ce tableau. Bien qu’à l’origine, ce tableau était destiné à un concours sur Ello, je n’ai pas eu le temps de le finir à temps.
Mais, comme rien n’est jamais perdu, voici un petit step by step.
Première étape, le fond :
Tentation 1

Après, j’attaque les différents éléments :
Tentation 2
Tentation 3
Tentation 4

Le résultat commence à se voir. Tout prend enfin forme :
Tentation 5

Tous les éléments sont peints, il ne reste plus que le fond et le sol à finir :
Tentation 6

Et voilà le résultat final :
Tentation 7

La prochaine fois, je vous parle de combat avec ce tableau :
Combat