Symbole.

Pour une fois, j’ai décidé de peindre un symbole. Quelque chose de simple mais qui me permet de m’amuser un peu.

Symbole pas trop caché.

Et donc, j’ai décidé de peindre la justice. Si ça c’est pas un symbole fort, je ne sais pas ce qu’il me faut. Et surtout, ça m’a permis de me lâcher un peu.

Alors, on commence par le crayonné !

symbole 1

Je vous passe les fastidieuses étapes des couches de couleurs pour avoir quelque chose de lisse et propre. On arrive directement à cette photo.

symbole 2

Les couleurs commencent à me plaire, le rendu final se profile. Mais, pour l’instant, on va en rester là, vous avez déjà eu droit à un tableau fini ce mois-ci.
Je vous rassure, la suite arrive bientôt.

Et la prochaine fois, je vous donne des nouvelles de celui-ci :

MST

Fin du Danger.

La fin du Danger, parce que j’ai enfin terminé cette petite peinture.

Fin du danger dans un tableau

Bon, en vrai, cette petite peinture est terminée depuis un moment… Mais je n’ai pas eu le temps de vous en parler. Alors, je me suis dit qu’il était peut être temps de vous montrer tout ça.
Je vous passe donc toutes les étapes depuis la dernière fois. Et on arrive donc au résultat final !

La fin du Danger

Et comme je suis sympa, je vous montre un petit close-up.

La fin du Danger 2

Je dois dire que je suis super content du résultat final. J’ai vraiment adoré peindre sur ce papier. Donc, j’ai décidé de continuer cette expérience. Une nouvelle série de peintures devraient arriver dans pas très longtemps.

Et la prochaine fois, je vous parle de celui-la :

La justice

Sexualité en peinture !

La sexualité, voici un thème que je n’avais pas encore abordé en peinture. Il était temps de réparer cet oubli.

Sexualité dans un tableau !

Je continue donc sur ma lancée des tableaux sur papier pour ce nouveau thème. J’ai vraiment un plaisir certain à peindre sur du papier. Ce sont de nouvelles sensations que j’adore. Et surtout, une nouvelle façon de gérer la peinture qu’il faut que j’apprivoise.

Pour ce thème, il ne fallait pas que ça soit vulgaire. J’ai donc fait quelque chose avec des allusions, ce qui permet de faire passer le message de manière plus légère.

Alors, je commence comme d’habitude par un crayonné.
sexualité 1

Puis j’attaque mes fonds, avant de continuer avec certains éléments.
sexualité 2

Et je continue encore avec d’autres couleurs.
sexualité 3

Pour le coup, je décide de mettre une couleur un peu vive pour centrer le regard.
sexualité 4

Enfin, j’arrête, la journée se terminant.
sexualité 5

Et la prochaine fois, je vous parle de celui-ci (enfin, de sa suite) :
danger

Divinité.

Divinité ? Oui, parce que j’ai un peu une obsession pour les religions et le concept de Dieu. Et c’est donc tout normalement que j’exprime mes interrogations en peinture.

Divinité, nouveau tableau sur papier.

Après plusieurs jours de travail, je suis enfin arrivé à réaliser ce que je voulais. Rappelez-vous l’illustration de départ.
Avant d’arriver au résultat final, il faut forcément que je vous montre quelques étapes. J’aime bien vous faire languir.

Comme, dans l’article précédent, j’avais bien avancé, je vous épargne certaines étapes pour aller directement à quelque chose d’un peu plus intéressant.
L’œuf divin a été terminé (ou presque) ainsi que le sang qui coule de la blessure.
divinité

Après quelques coups de pinceaux supplémentaires, ça commence à ressembler à quelque chose.
divinité 2

Mais, là, je suis face à un soucis : comment peindre mon poisson. Je n’ai jamais fait des écailles et je m’attends donc à galérer… Pourtant, je suis assez content du résultat final. Bien sûr, c’est plus proche de l’illustration que de la réalité mais ça correspond au message que je veux faire passer.
divinité 3

Allez, encore un peu de travail, et voici enfin le résultat final !

Divinité

La prochaine fois, je vais vous parler de ce nouveau tableau.

IMG_0315

La grenouille du danger.

Une grenouille, après un homme, rien de plus logique. Je continue donc sur ma lancée des peintures sur papier.

La grenouille a une grande langue !

Comme pour la précédente peinture sur papier, celle-ci fait suite à une illustration faite dans le cadre de mon challenge d’un dessin par jour. J’ai tellement apprécié de peindre sur papier que j’ai décidé de continuer. Je vais essayer de faire une série sur l’année, histoire de voir jusqu’où je peux tenir.

Pour commencer, un petit croquis.
grenouille 1

Je suis satisfait de cette composition. En plus, j’aime bien cette accumulation d’objet dan cette idée. En fait, ça me change un peu de ce que j’ai pu faire l’année dernière.

Pour l’instant, il n’y a pas beaucoup d’avancée. Mais je commence à voir la direction dans laquelle je vais.

grenouille 2

Je pensais que sur ce genre de format (24x32cm) j’irai plus vite à peindre. Mais je suis trop pointilleux, même sur un petit format. Alors, forcément, ça prend du temps. J’espère quand même pouvoir vous en montrer plus bientôt.

Et en attendant, voici les autres tableau en cours pour vous faire patienter.

papier

Un peu de nature dans un tableau.

Mettre la nature un peu plus au cœur d’un tableau, c’est une chose que je n’avais pas encore tenté. Forcement, c’est devenu un challenge que je me devais de relever.

La nature est un personnage.

Alors, avant de mettre un peu de nature dans un tableau, il me fallait une idée. Après plusieurs test de croquis, j’ai trouvé l’idée qui me plaisait. Et j’en ai profité pour m’imposer un autre challenge : dessiner un homme… Encore une chose que je n’avais jamais testé. Mais ça fait un moment que je voulais le faire. Alors autant en profiter.

Voici donc la première étape :
nature 2

Le croquis préparatoire semble prometteur. Mais j’angoisse un peu à l’idée de mettre de la peinture dessus…

Heureusement, mon espace de travail me donne de l’énergie !
nature 2

Je commence par le plus simple ; la tenue de mon personnage. Puis j’attaque le peu du visage qui est visible.
nature 3

Puis, je me mets à peindre le plus compliqué. Des feuilles, des fleurs, des choses que je n’ai pas l’habitude de peindre. Mais je me lance.
nature 4

Bien entendu, je ne peux pas m’empêcher de rajouter des gouttes d’eau sur mes feuilles. Parce qu’il faut bien que mon style soit visible.
nature 5

Finalement, à ce stade, je suis assez content du résultat.
nature 6

J’ai hâte de continuer ce tableau. Et de pouvoir vous montrer la suite.

En attendant, voici un petit aperçu du prochain tableau dont je vous parlerai.

danger

Papier, papier, papier !

Du papier pour peindre, c’est quelque chose que je n’avais pas fait depuis un bon moment. Mais, n’ayant plus de toile pour peindre, j’ai tenté l’expérience.

Le papier, c’est magique !

Me voila donc devant ma feuille, à me demander ce que je vais faire. Et puis, je pense aux illustrations quotidiennes que je fais comme un challenge. L’une d’elles pourrait convenir. Comme, en plus, certaines ont été mises en couleur, j’aurai déjà ma base. Allez hop, j’en choisis une que j’aime bien et je me lance.

Voici l’illustration originale :
papier 1

Et ça ressemble à ça avant la peinture :
papier 2

Je ne sais pas trop si je devrais préparer mon papier avant de passer à la peinture. Il doit sans doute y avoir des choses à faire pour éviter que ça gondole. Mais je tente sans rien, on verra au fur et à mesure de l’avancée.

papier 3
papier 4
papier 5

Je suis finalement assez content d’en être arrivé à ce niveau. C’est très agréable de peindre sur une surface plutôt lisse. Il n’y a pas les aspérités de la toile, le pinceau glisse plus facilement, ce qui est pratique pour les détails. Par contre, ça absorbe beaucoup plus la peinture, il faut donc plus de couches.

Et pour vous faire patienter, un petit aperçu d’un autre tableau en cours, dont je vous parlerai bientôt.

IMG_0044

Le maitre-chanteur.

Le Maitre-Chanteur, voici un titre intéressant pour un nouveau tableau. Encore un peu de patience et vous pourrez le découvrir !

Le maitre chanteur fait de la musique.

Sur un petit format, je peux me permettre de tester certaines choses en peinture. Forcement, ce tableau ne fait pas exception. J’ai testé une nouvelle manière de peindre pour le fond de mon tableau.

Le Maitre-Chanteur 1

Après un fond un peu dilué, j’ai ajouté des touches de couleur plus foncée, et quelques effets de pinceaux.

Le Maitre-Chanteur 2

Content du résultat, je ne savais toujours pas ce que j’allais peindre par dessus. Donc j’ai laissé aller mon imagination et voici le résultat qui commence à apparaitre.

Le Maitre-Chanteur 3

Et c’est à ce niveau du tableau que je me suis dit que je pouvais faire un truc sympa avec ce personnage. Je décide donc de rajouter un élément qui donnera son titre au tableau. Et voilà le résultat !

Le Maitre-Chanteur 4

Et comme je suis un mec sympa, je vous montre le prochain tableau dont je vous parlerai bientôt.

Teaser

Rendez-vous pour demain

Rendez-vous pour demain, voici le titre de premier tableau terminé de l’année 2017. Bon, d’accord, je l’avais commencé l’année dernière… Mais, il compte pour 2017.

Rendez-vous pour demain, nouveau tableau.

Vous l’avez déjà vu ici, mais il était en préparation. Maintenant, vous allez pouvoir le voir terminé.
Je dois dire que j’ai eu quelques doutes sur ce tableau. Je n’étais pas sûr des couleurs choisies. Surtout, j’ai longtemps hésité sur certains détails. Finalement, je pense que je suis arrivé à ce que je voulais. J’espère que ça vous plaira.

IMG_9914

Ce tableau est un petit format de 30 x 30 cm sur carton entoilé. Il sera, bien entendu, bientôt en vente dans la boutique (qui commence à se préciser).

2017 commence !

2017 commence, et j’ai décidé, comme l’année dernière de prendre de bonnes résolutions artistiques.

2017, nouvelle année pleine de bonnes choses !

Avant tout, je vous souhaite une bonne année 2017. J’espère qu’elle vous apportera plein de bonnes choses. Pour ma part, j’espère qu’elle sera riche en nouvelles expériences artistiques.

2017-2

Pour bien commencer l’année, je vous montre « Gaïa », le tableau qui était en exposition dans le Nord, et qui y est toujours d’ailleurs.

gaia

Et maintenant, il est temps d’en venir aux bonnes résolutions.
L’année dernière, j’avais décidé de peindre au moins un tableau par mois. Et j’ai réussi à tenir cette résolution. Mais, pour la tenir, j’ai peint des petits tableaux. Alors, cette année, je garde cet objectif d’un tableau minimum par mois. Mais j’y rajoute un nouvel objectif.
Cette année, la bonne résolution va être un peu plus dur à tenir. Mais j’aime me lancer des défis. Et je dois aussi avancer dans ma technique et dans ma peinture.
Donc, cette année, j’ai décidé de peindre un grand tableau tous les deux mois en moyenne. Quand je parle de grand tableau, c’est une toile qui fera au moins 50cm sur un des cotés. En fait, ça me manque de travailler sur des grands formats. Et, sur un grand format, je peux me lâcher un peu plus, faire plus de détails.

J’ai aussi pris une autre résolution, plus simple à tenir. Cette année, je devrais ouvrir une nouvelle boutique en ligne, qui ne soit pas mélangée avec mon activité illustration. Je trouve que le mélange des deux activités me fait perdre en visibilité. Il me reste encore à trouver une plateforme de vente qui me convienne. Je vous tiendrais bien évidemment au courant de l’avancée.

J’espère donc vous voir sur le blog cette année pour suivre l’avancée de mon travail.