Combat des idées

Le combat, c’est un tableau que j’ai aussi réalisé dans le concours pour Ello. Celui là aussi, j’avais envie de vous le montrer.

Combat surréaliste.

Comme d’habitude, on commence par le fond :
Combat 1

Puis, on attaque les différents éléments avec des couleurs différentes pour montrer les deux combattants :
Combat 2
Combat 3

Voici donc à quoi ça ressemble :
Combat 4

On continue encore dans les couleurs :
Combat 5

Quelques détails avant la version finale :
Combat 6
Combat 7
Combat 8

Voici enfin la version finale :
Idées combatives

La prochaine fois, je vous parlerai de la suite de ce tableau :
Folie

Tentation

La tentation, voilà un thème qui est intéressant à peindre. Un peu de religion, un peu de surréalisme, que demander de plus. Voici donc ma vision de la tentation d’un saint.

Tentation d’une sainte.

Toujours sur papier, mais en un peu plus grand, j’ai attaqué ce tableau. Bien qu’à l’origine, ce tableau était destiné à un concours sur Ello, je n’ai pas eu le temps de le finir à temps.
Mais, comme rien n’est jamais perdu, voici un petit step by step.
Première étape, le fond :
Tentation 1

Après, j’attaque les différents éléments :
Tentation 2
Tentation 3
Tentation 4

Le résultat commence à se voir. Tout prend enfin forme :
Tentation 5

Tous les éléments sont peints, il ne reste plus que le fond et le sol à finir :
Tentation 6

Et voilà le résultat final :
Tentation 7

La prochaine fois, je vous parle de combat avec ce tableau :
Combat

Des fleurs.

Des fleurs pour un tableau qui change de ce que je fais d’habitude. Vous en aviez vu un peu ici, voici donc la fin.

Des fleurs et un visage.

Nous nous étions arrêtés à cette étape la dernière fois :
fleurs

Comme d’habitude, je vous passe les dernières étapes, parce qu’il ne restait presque rien à faire. Avant de vous montrer le tableau en entier, voici déjà quelques détails :
fleurs 2
fleurs 3
fleurs 4

Finalement, le résultat final est intéressant. C’est la première fois que je m’essaie réellement à peindre un personnage réel. Tout ça a été assez difficile à faire, mais j’ai tenu bon. J’espère que le résultat vous plait.
Floraison

La prochaine fois, je vous parle de ce tableau :
La tentation perdue

Du crayon au tableau.

Aujourd’hui, je vous montre le processus créatif qui part du crayon et arrive au tableau. Le tableau n’étant pas encore fini, il faudra attendre un peu avant le résultat final.

Un peu de crayon avant la fin.

Comme je l’expliquais dans le précédent article, j’ai décidé de peindre sur papier grand format. Mais j’avais d’abord besoin de visualiser ce que je voulais peindre. En effet, je suis plus habitué à peindre des petits formats, et j’ai encore du mal avec les grands formats. En fait, j’ai souvent l’impression que c’est trop vide, qu’il y a trop d’espace à remplir et que mes idées ne sont pas faites pour du grand format.
Mais, à un moment, il faut sortir de sa zone de confort. Alors, pour mettre toutes les chances de mon côté, j’ai fait un crayonné un peu plus poussé que d’habitude, avec des crayons de couleurs, pour voir l’ambiance du tableau. Voici donc l’étape crayonnée :
crayon

Me voilà donc avec un dessin coloré à mettre sur grand format. Je stresse un peu, mais je me lance. Là encore, un peu de crayon avant de commencer, pour poser tout ça :
crayon 2

Avec cette étape, je sens que ça fonctionne bien. Je me sens plus léger, je peux donc me lancer dans la peinture. Je commence donc avec des aplats simples, pour ne pas perdre les formes puis j’attaque des trucs plus compliqués :
peinture

Jusque là, tout va bien. J’ai hâte de continuer et de voir ce que ça va donner.

La prochaine fois, je vous montre de la fin de celui là :
fleurs

MST

MST, c’est le titre du tableau dont je vais vous parler aujourd’hui. Je vous en ai déjà parlé ici, alors voici la suite.

MST, un peu de sexualité dans mon tableau.

La dernière fois, je m’étais arrêté à cette étape :
MST 1

Comme vous pouvez le remarquer, il ne restait plus beaucoup de choses à peindre. Il n’y a donc pas de photos des étapes intermédiaires jusqu’au final. Donc, voici à quoi ressemble le tableau fini :
MST 2

Je dois dire que je continue à prendre beaucoup de plaisir à peindre sur papier. Pour l’instant, je me suis limité à des petits formats. Aujourd’hui, j’ai décidé de tenter du plus grand. D’ailleurs, je vous en parle bientôt. En attendant, voici un petit teasing :
Folie

Symbole.

Pour une fois, j’ai décidé de peindre un symbole. Quelque chose de simple mais qui me permet de m’amuser un peu.

Symbole pas trop caché.

Et donc, j’ai décidé de peindre la justice. Si ça c’est pas un symbole fort, je ne sais pas ce qu’il me faut. Et surtout, ça m’a permis de me lâcher un peu.

Alors, on commence par le crayonné !

symbole 1

Je vous passe les fastidieuses étapes des couches de couleurs pour avoir quelque chose de lisse et propre. On arrive directement à cette photo.

symbole 2

Les couleurs commencent à me plaire, le rendu final se profile. Mais, pour l’instant, on va en rester là, vous avez déjà eu droit à un tableau fini ce mois-ci.
Je vous rassure, la suite arrive bientôt.

Et la prochaine fois, je vous donne des nouvelles de celui-ci :

MST

Fin du Danger.

La fin du Danger, parce que j’ai enfin terminé cette petite peinture.

Fin du danger dans un tableau

Bon, en vrai, cette petite peinture est terminée depuis un moment… Mais je n’ai pas eu le temps de vous en parler. Alors, je me suis dit qu’il était peut être temps de vous montrer tout ça.
Je vous passe donc toutes les étapes depuis la dernière fois. Et on arrive donc au résultat final !

La fin du Danger

Et comme je suis sympa, je vous montre un petit close-up.

La fin du Danger 2

Je dois dire que je suis super content du résultat final. J’ai vraiment adoré peindre sur ce papier. Donc, j’ai décidé de continuer cette expérience. Une nouvelle série de peintures devraient arriver dans pas très longtemps.

Et la prochaine fois, je vous parle de celui-la :

La justice

Sexualité en peinture !

La sexualité, voici un thème que je n’avais pas encore abordé en peinture. Il était temps de réparer cet oubli.

Sexualité dans un tableau !

Je continue donc sur ma lancée des tableaux sur papier pour ce nouveau thème. J’ai vraiment un plaisir certain à peindre sur du papier. Ce sont de nouvelles sensations que j’adore. Et surtout, une nouvelle façon de gérer la peinture qu’il faut que j’apprivoise.

Pour ce thème, il ne fallait pas que ça soit vulgaire. J’ai donc fait quelque chose avec des allusions, ce qui permet de faire passer le message de manière plus légère.

Alors, je commence comme d’habitude par un crayonné.
sexualité 1

Puis j’attaque mes fonds, avant de continuer avec certains éléments.
sexualité 2

Et je continue encore avec d’autres couleurs.
sexualité 3

Pour le coup, je décide de mettre une couleur un peu vive pour centrer le regard.
sexualité 4

Enfin, j’arrête, la journée se terminant.
sexualité 5

Et la prochaine fois, je vous parle de celui-ci (enfin, de sa suite) :
danger

Divinité.

Divinité ? Oui, parce que j’ai un peu une obsession pour les religions et le concept de Dieu. Et c’est donc tout normalement que j’exprime mes interrogations en peinture.

Divinité, nouveau tableau sur papier.

Après plusieurs jours de travail, je suis enfin arrivé à réaliser ce que je voulais. Rappelez-vous l’illustration de départ.
Avant d’arriver au résultat final, il faut forcément que je vous montre quelques étapes. J’aime bien vous faire languir.

Comme, dans l’article précédent, j’avais bien avancé, je vous épargne certaines étapes pour aller directement à quelque chose d’un peu plus intéressant.
L’œuf divin a été terminé (ou presque) ainsi que le sang qui coule de la blessure.
divinité

Après quelques coups de pinceaux supplémentaires, ça commence à ressembler à quelque chose.
divinité 2

Mais, là, je suis face à un soucis : comment peindre mon poisson. Je n’ai jamais fait des écailles et je m’attends donc à galérer… Pourtant, je suis assez content du résultat final. Bien sûr, c’est plus proche de l’illustration que de la réalité mais ça correspond au message que je veux faire passer.
divinité 3

Allez, encore un peu de travail, et voici enfin le résultat final !

Divinité

La prochaine fois, je vais vous parler de ce nouveau tableau.

IMG_0315

La grenouille du danger.

Une grenouille, après un homme, rien de plus logique. Je continue donc sur ma lancée des peintures sur papier.

La grenouille a une grande langue !

Comme pour la précédente peinture sur papier, celle-ci fait suite à une illustration faite dans le cadre de mon challenge d’un dessin par jour. J’ai tellement apprécié de peindre sur papier que j’ai décidé de continuer. Je vais essayer de faire une série sur l’année, histoire de voir jusqu’où je peux tenir.

Pour commencer, un petit croquis.
grenouille 1

Je suis satisfait de cette composition. En plus, j’aime bien cette accumulation d’objet dan cette idée. En fait, ça me change un peu de ce que j’ai pu faire l’année dernière.

Pour l’instant, il n’y a pas beaucoup d’avancée. Mais je commence à voir la direction dans laquelle je vais.

grenouille 2

Je pensais que sur ce genre de format (24x32cm) j’irai plus vite à peindre. Mais je suis trop pointilleux, même sur un petit format. Alors, forcément, ça prend du temps. J’espère quand même pouvoir vous en montrer plus bientôt.

Et en attendant, voici les autres tableau en cours pour vous faire patienter.

papier